symbol

Département des Affaires Commerciales de l’Ambassade d’Israël

Paris, France

La première journée : Innover, entreprendre Israël-Nevers

crédit photo: Sébastien NESLY

crédit photo: Sébastien NESLY

Mardi 22 novembre 2016 a eu lieu la première journée « Innover, entreprendre Israël », organisée par la Communauté d’Agglomération de Nevers.

Notre participation à cet événement s’est faite dans le cadre de nos efforts pour développer les projets de coopération entre le Département Commercial et les collectivités locales françaises. Nous entretenons des rapports étroits avec la ville de Paris et avec d’autres grandes villes comme Lyon, Nice et Toulouse, mais nous œuvrons également pour nous rapprocher de plus petites villes, et Nevers en est un exemple.

Ces dernières années, Nevers a confirmé sa position de ville numérique qui prône l’innovation et l’entreprenariat, et encourage les start-up françaises et internationales à venir s’y installer et prendre part au développement de son écosystème urbain.

L’idée d’organiser cette journée est née suite à la visite d’une délégation menée par le président de Nevers Agglomération et le maire de Nevers en Israël à l’occasion du Festival DLD qui s’est tenu à Tel-Aviv en septembre dernier. Comme nous l’avons évoqué précédemment, cette année de nombreuses délégations françaises haut placées sont venues au DLD pour s’imprégner du savoir-faire de la nation start-up. La délégation d’élus de l’agglomération de Nevers s’est rendue en Israël pour œuvrer au développement économique de l’agglomération en tissant des liens avec des acteurs des écosystèmes israéliens et internationaux. L’événement qui nous a réunis mardi dernier est donc un prolongement direct de ce voyage.

Denis Thuriot, président de l’agglomération et maire de Nevers, a présidé cette journée durant laquelle nous avons représenté Israël aux côtés de la chambre de commerce France-Israël CCFI, de la directrice générale de l’association Technion France et de la directrice de la division Israël d’Orange en France.

La journée a commencé par une rencontre dans les locaux de la mairie ; les élus locaux nous y ont reçus et ont à nouveau souligné l’importance de renforcer les liens qui unissent Nevers et Israël. Nous sommes ensuite partis visiter le pôle numérique L’INKUB où nous avons pu rencontrer les start-up qui y sont installées et découvrir les technologies qu’elles développent. Parmi celles-ci, une société spécialisée dans la robotique, une autre dans le big data et une qui développe des outils de gestion de contenus pour webmasters et qui a déjà mis en place divers partenariats avec des entreprises israéliennes.

Après cette visite et un déjeuner en présence d’entrepreneurs et d’enseignants des écoles supérieures de la région, les débats ont commencé dans la grande salle des locaux de l’agglomération. Autour d’une table ronde, Denis Thuriot le président et Leora Hadar l’attaché commercial ont ouvert le débat devant un public de 150 étudiants et entrepreneurs de la région, puis les autres intervenants se sont succédé. Ces rencontres ont duré environ deux heures au cours desquelles s’est tenu un débat animé, notamment autour des avantages d’Israël dans le domaine de la technologie et de la culture de l’innovation. Au cours de la rencontre, Bernard Bitan, cofondateur du projet eTree, nous a rejoints via Skype pour parler de son arbre solaire.

* Nevers est fière d’être la première ville française qui projette de « planté » sur son sol un eTree, arbre solaire fabriqué par l’entreprise israélienne Sol-logic. Un eTree avait bien été placé sur le parvis de l’Hôtel de ville à Paris lors de la Cop21 mais aucun n’avait encore été installé de manière définitive. Ce projet digne d’éloges est le fruit de la coopération entre la ville de Nevers et l’entreprise israélienne, qui a lancé ce produit social et écologique destiné à sensibiliser le public aux questions environnementales et à créer des liens entre l’environnement et à la population.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *