Par:Merav Ankori

Les données statistiques ici-présentées, ne laissent  pas dormir les chefs d’état dans tout le monde: l’exigence mondiale pour la nourriture va croître en 70 % jusqu’à 2050 en comparant à 2000.La population mondiale va croître de 7 milliards à 9 milliards jusqu’à  l’année 2050 en comparant à l’année  2000, une croissance de presque 30%.Cela signifie que les 2 milliards additionnels de gens vont avoir besoin d’alimentation, et même aujourd’hui l’exigence d’alimentation croît d’une façon signifiante suite à l’urbanisation mondiale et les populations en progrès de Chine de d’Inde; qui exigent une alimentation plus variée et de meilleur  qualité.

C’était le fond du SommetdAgrivest  pour l’investissement d’ Agritech, qui a eu lieu le en Israël le 14 Mai, un jour avant  Agritech 2012.

Il est évidant que le manque d’alimentation  et d’eau et les cotisations croissants des aliments de base, sont l’un de facteurs  provoquant  les manifestations et mouvements dans tout le monde (‘’Occupation de  Wall Street’’ et d’autres). Cela pousse aussi les chefs d’état de chercher des solutions.  L’économiste influent NourielRoubini, ou “Dr. Doom” comme il est souvent surnommé, qui a prédit la crise de crédit, a déjà exprimé  son opinion plusieurs fois par rapport à la croissance de prix des aliments, et a dit qu’il mène à une inflation dans les marchés en développement   et peuvent provoquer l’effondrement des gouvernements.

À la lumière de tout cela,  ça n’étonne pas que tout le monde est en compétition de développement des technologies agricoles avancées, qui vont donner des solutions à la population mondiale et prévenir la crise. Professeur EugeneKandel, le chef de Conseil National pour l’Economie auprès le Bureau du Première Ministre a résumé  les arènes agricoles principales du  Sommet Agrivest: Agriculture de Précision, Alimentation,Machines,Bétail et Aquaculture, production de protéines animales,semences, engrais et pesticides.

Le Sommet Agrivest  a  indiqué l’ouverture d’ Agritech 2012 et a rassemblé les investisseurs intéressés à  Agritech et les entreprises israéliennes qui développement des innovations dans ce domaine. Le Sommet  a été initié par  IsraëlNewTech, la Centre de Promotion d’Investissment, Mofet Accelerateur des Enterprises Commerciales  en liaison avec Agritech 2012. La location du Sommet a été symbolique pour l’agriculture et le mieux qu’elle a  -la première école agricole en Israël “MikveIsraël.

RuzgarBarisik, agent principal des investissements Clean Technologies  SFI de la Banque Mondiale a expliqué que la Banque Mondiale a été active pendant longtemps au niveau d’avancement des technologies qui peuvent aider le monde en stade de développement et il a dit que l’alimentation, l’agriculture et les solutions de l’eau se trouvent au premier plan de leur intérêt. Barisik a participé au comité présidé par Oded Distel, le Chef  d’ Israël  NewTech et le Directeur  deCentre de Promotion d’Investissement au Ministère de l’Industrie, du Commerce et du Travail. Selon Barisik, le SFI préfère de ne pas investir aux semences, mais plutôt au stade un peu plus tardif. Il a aussi souligné qu’en Israël il y a un fort soutien du gouvernement pour les sociétés aux premières étapes, alors SFI peut trouver les sociétés qui ont déjà fait une épreuve de viabilité pour les accompagner jusqu’à la prochaine étape et aussi pour les servir comme le premier client stratégique.

Richard (Rich) Kottmeyer, Directeur-Général ,Global Agriculture and Food Leader  ( Agricole Global et Dirigéant d’Alimentation) ,IBM, Etats-Unis a aussi participé au comité. IBM a entré l’arène de l’eau il y a quelques années sous la décision stratégique que ce sujet soit l’un de ses moyens principales de croissance et la Société maintenant s’agrandit  pour inclure l’argitech. Selon Kottmeyer,  IBM  a trouvé des très grands fonds pour l’investissement en agritech. Kottmeyer a expliqué que la contribution principale d’ IBM aux sphères de l’eau et d’agriculture est l’optimisation de technologies appropriées.

Dans la présentation qu’il a montré dans le cadre du Sommet, MitchellPresser, associé  chez  Paine & Partners  Etats-Unis a dit que chez  Paine, ils ont intéressé par les sociétés agricoles au  potentiel significatif, dont le besoin pressant pour un  financement complémentaire  ou assistance dans l’expansion globale. Il a dit aussi que Paine est intéressé par les programmes efficaces de prévention de climat,  afin d’être mieux préparé pour les conditions extrêmes de climat  qui peuvent affecter les rendements de récoltes.Il a ajouté aussi que l’un des problèmes de plus graves dans l’arène de l’eau, est-ce que l’eau est  peu cher, et que le plus cher que l’eau devient, le plus efficace sera son usage.

Gideon Soesman de  GreensoilInvestments, Israël,  a dit que les entrepreneurs doivent se concentrer sur les  technologies en développement rencontrant les besoins globales répandus, plutôt que ceux, appropriés seulement aux domaines limités, et aussi de créer des solutions cycliques et complètes  plutôt que ceux qui adressent vers un aspect du problème compliqué.

Autres investisseurs Israëli, IsraëlCleantech Ventures et  AquaAgro, deux  cleantech, spécialisé en VC, étaient également présents au  Agrivest. JackLevy, associé chez Israël Cleantech Ventures a dit que son fond est à la recherche de technologies agricoles pour le deuxième fond qu’il ont fondé- lequel a déjà commencé de faire des investissements.

Mark Kahn, le  fondateur d’ OmnivoreCapital, un fond d’investissement, établi à l’Inde à l’année 2010, a expliqué que l’Inde  représente un nombre de défis pour les entrepreneurs, inclue l’infrastructure problématique et un  manque d’au moins 20% de  main-d’œuvre  qualifié dans le domaine d’agriculture  et aussi la culture problématique  d’irrigation. Khan a souligné que  pourtant, il y a également une occasion d’affaires pour les entrepreneurs de tout le monde, comme l’Inde se trouve en grand et urgent besoin d’irrigation et technologies agricoles qui peuvent l’aider à réussir à surmonter l’urbanisation rapide de la nation.   Khan  a expliqué que l’Inde a besoin des solutions rapides de l’eau et de  terre-plein  et également de création des protéines animales et technologies de distribution.

‘’Aujourd’hui l’Inde est le région le plus agitant pour les entrepreneurs d’Argitech. La seule question est comment vous les innovateurs allez confronter les défis qu’elle envisage’’. Il dit aussi que les corporations d’investissement dans le monde sont déjà plus flexible en soutenant les sociétés en stade précoce.

14 sociétés start-up de domaines technologiques différents, se sont présentés lors d’Agritech and ont attiré beaucoup d’intérêt. Le Sommet a accueilli  beaucoup des participants- une statistique qui parle pour elle-même. Partitions de visiteurs qui sont venus en manifestant  un grand intérêt aux technologies avancées, est une preuve que sans doute Agritech est une arène  très populaire pour les fonds cleantech et la globale communauté d’investissement.