Tmura, un organisme israélien à but non lucratif, fête son dixième anniversaire. Au cours de cette décennie bien remplie, Tmura a contribué à des programmes éducatifs pour un incroyable montant de plus de 6,3 millions de dollars.

Cette somme extraordinaire n’est pas due à l’efficacité de ses opérations de collecte de fonds, mais plutôt au fait d’avoir bénéficié d’un petit nombre d’options offertes par des start-ups peu après leur création. Tmura exerce ensuite ces options quand la startup connaît un événement de liquidation.

Sur un portefeuille de 240 entreprises, 40 ont fait l’objet d’une fusion-acquisition ou d’une entrée en bourse, la dernière en date étant l’acquisition de XtremIO par EMC qui a rapporté à Tmura un bénéfice net de 450 000 $.

Baruch Lipner, Directeur exécutif de Tmura, attribue le succès remporté par ces entreprises à une combinaison de karma et d’amélioration de la culture d’entreprise des start-ups participantes. Un pareil succès, ça ne se discute pas, non ?

Plus de 100 établissements d’enseignement ont reçu des contributions de Tmura au cours de ses 10 années d’activité, parmi lesquels :

  • College4All : Un programme d’aide pour les élèves défavorisés à fort potentiel de réussite.
  • Krembo Wings : une organisation nationale pour la jeunesse qui s’adresse aux enfants handicapés.
  • Machshava Tova : des centres informatiques dans les zones périphériques conçus pour « réduire la fracture numérique. »
  • Shiur Acher : des conférences dans des écoles données par des volontaires d’entreprises de haute technologie.

Les entreprises participantes peuvent décider elles-mêmes à quel(s) projet(s) les fonds auxquels elles ont contribué sont attribués, ou laisser Tmura effectuer le choix.

 Article original de Roi Carthy dans :TechCruch