Bien que les smartphones et les tablettes soient présentés comme le matériel de l’avenir, ces derniers présentent tout de même quelques défauts. Le plus notoire est celui de la mémoire RAM qui limite le nombre d’applications qui peuvent être exécutées en même temps car celles-ci consomment trop rapidement de l’énergie et de la batterie. 

Un chercheur de l’Université de Tel-Aviv a trouvé une solution créative à ces problèmes bien connus.

“Etant donné que la technologie devient de plus en plus petite, créer une mémoire puissante devient compliqué”, rapporte le candidat au doctorat Elad Mentovich et son superviseur Dr Richter Shachar du Département de Chimie de TAU et du Centre pour la nanoscience et la nanotechnologie.

Travailler avec des molécules de carbone appellées C60, Mentovich a fabriqué avec succès un transistor de mémoire sophistiqué qui peut à la fois transférer et stocker de l’énergie, ce qui élimine la nécessité d’un capacitor.

Ce transistor de mémoire moléculaire, qui peut être aussi petit que l’ordre du nanomètre, stocke et diffuse des informations à grande vitesse – et il est prêt à être produit à des installations existantes de haute technologie. Les grandes entreprises de l’industrie de la mémoire ont déjà exprimé leur intérêt pour la technologie, dit Mentovich, qui a reçu le premier prix pour son travail lors de la conférence européenne de mai lors de la session sur les approches de nouveaux matériaux pour la microélectronique de la Materials Research Society. La base de la technologie a été publiée dans la revue “Advanced Materials et Applied Physics Letters”.
Mentovich croit que cette technologie est grandement nécessaire dans le monde mobile d’aujourd’hui. 2012 était la première année où les entreprises technologiques ont vendu de tablettes et de smartphones que d’ordinateurs portables. 

«Quand cette nouvelle technologie sera intégrée dans les futurs appareils, vous aurez beaucoup plus de mémoire sur vos smartphones et tablettes, approchant le niveau d’un ordinateur portable. Avec ce genre de mémoire, vous serez en mesure d’exécuter des applications simultanément, et parce qu’elle est sous basse tension, la consommation d’énergie va baisser et la vie de la batterie sera plus longue. ”
«La distance à la mise en œuvre n’est pas loin», dit Mentovich.