Si vous décidez de créer une entreprise et un site Internet, il est fort probable que vous optiez pour l’anglais afin d’atteindre un maximum de gens à travers le monde. Mais le site peut devenir plus populaire que ce vous escomptiez ou, tout simplement, vous pouvez souhaiter proposer aux utilisateurs de consulter le site dans leur propre langue. Une start-up israélienne, Bablic, va vous permettre de localiser et de traduire votre site très rapidement et avec un grand professionnalisme à l’aide d’une simple ligne de code.

Des sites Internet dans la langue de votre choix

Que vous ayez un petit blog, un site commercial ou un concept sur le point de révolutionner la face d’Internet, vous cherchez dans tous les cas à mettre en valeur le produit que vous commercialisez. Pour assurer votre présence sur les marchés européens ou asiatiques, vous devez faire traduire votre site dans les langues locales.

bablic

La traduction de l’intégralité d’un site est un processus coûteux, qui nécessite beaucoup de temps, et peut également impliquer l’achat de différents noms de domaines. A cela, il faut ajouter la traduction et l’intégration des mises à jour du site qui peuvent poser toutes sortes de problèmes, ainsi que la commercialisation non pas d’un seul, mais de plusieurs sites, et chacun, dans le pays qui le concerne.

Bablic, une start-up israélienne qui a identifié le problème de la traduction des contenus et des différents sites, propose une plateforme qui permet de traduire l’intégralité d’un site en seulement quelques heures. Cette plateforme assure la traduction de contenus statiques et dynamiques, et prend également en charge les menus, les photos contenant du texte, la reconnaissance automatique de nouveaux contenus et leur traduction, les feuilles de style en cascade (CSS), etc.

La traduction du site se fait grâce à l’implémentation d’une ligne de code dans le code du site lui-même. La traduction de l’intégralité du site qui se fait en moins de dix heures est réalisée par des traducteurs professionnels du monde entier, il ne s’agit donc pas d’une traduction automatique et il n’y a pas à craindre de perdre des termes, des références ou des astuces en cours de traduction.

Le site de Bablic présente les différentes étapes qui composent le processus. Dans un premier temps, il faut choisir parmi les différentes formules et les différentes possibilités de langues cible, il suffit ensuite de coller la ligne de code créée à partir du site d’origine et de patienter jusqu’à ce que le système collecte les données et traduise les différents contenus.

Pour ce qui est des tarifs, Bablic propose une formule gratuite avec traduction du site vers une langue, 2 000 pages consultées et la prise en charge des langues bidirectionnelles et différentes formules payantes : pour 15 dollars par mois, on bénéficie de la traduction vers trois langues, 10 000 pages consultées et enfin, la formule illimitée à 200 dollars par mois prend également en charge les photos et les feuilles de style en cascade (CSS).

Découvrez Bablic.

L’idée de Bablic est née dans l’esprit d’Ishai Jaffe, le créateur de cette start-up, lorsque celui-ci avait décidé de développer des outils de traduction pour Empeeric, chez qui il travaillait par le passé. Quelques mois plus tard, Bablic volait de ses propres ailes avec Gabriel Menashe nommé par Jaffe au poste de directeur général.

Bablic doit travailler dur pour se démarquer sur le marché compétitif des services de traduction. Parmi ses concurrents, on compte Easyling qui propose une interface qui traduit les sites dans leur format d’origine, One Hour Translation qui met l’accent sur la traduction elle-même et WorkFlow qui propose une plateforme de gestion des flux de traduction.

Bablic met l’accent sur la qualité de ses traductions, à la fois humaines et automatiques, la modification dynamique de l’intégralité du texte du site, et la qualité et la simplicité d’utilisation pour les utilisateurs du site et des sites de leurs clients.

A l’heure actuelle, Bablic compte cinq employés dans son bureau de Tel-Aviv et travaille avec quelques clients béta qui utilisent le produit pour leurs sites Internet. Il y a trois mois, Wadi Ventures, un fonds spécialisé dans les start-up israéliennes en phase de lancement a investi dans l’entreprise qui travaille actuellement au développement de son offre et de sa clientèle.

Vidéo : Bablic

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=iOsfKlUociU[/youtube]

.