symbol

Le Bureau de l’expert scientifique en chef israélien lance des appels à propositions en vue d’établir et d’opérer des incubateurs technologiques en Israël

OCSincubators-568x343

Le programme d’incubateurs technologiques du bureau de l’expert scientifique en chef au ministère de l’économie israélien lance un appel à propositions, afin d’établir et d’opérer 4 incubateurs technologiques en Israël, conformément à la directive générale 8.3 datée du 16 mars 2015.

Le programme d’incubateurs technologiques a récemment lancé 3 appels à propositions afin de choisir 4 titulaires, détenteurs à terme d’une licence spéciale, qui établiront et géreront les incubateurs technologiques pour une période de 8 ans. Pendant cette période, les titulaires pourront soumettre des demandes de soutien financier au gouvernement pour des initiatives technologiques innovantes considérées comme dignes d’intérêt, après leur réussite à l’examen d’État. Ces incubateurs, qui représentent la phase finale de la réforme du programme des incubateurs technologiques amorcée en 2011, seront construits dans la région de Tel Aviv et de Jérusalem.

11 opérateurs d’incubateurs ont déjà été sélectionnés sur une période de 3 ans. Leurs actionnaires comprennent de grandes sociétés telles que Philips, Teva, et Strauss, qui ont remporté de récents appels d’offres.

Depuis sa création en 1991, le programme d’incubateurs a vu naître près de 1600 entreprises, dont plusieurs dizaines se sont introduites en bourse. La moitié de celles-ci a levé des fonds supplémentaires.

Parmi les sociétés renommées, fondées au cours des dernières années grâce au programme d’incubateurs et qui ont obtenu des résultats exceptionnels, on compte notamment :« Neuroderm », issue de l’incubateur Ofakim, dont la valeur estimée l’année dernière était de 164 millions de dollars (la levée de fonds initiale lors de l’introduction en bourse s’élevait à 45 millions de dollars), « Steadymed », issue de l’incubateur Rad BioMed, cotée cette année au NASDAQ pour une valeur de 100 millions de dollars (la levée de fonds lors de l’introduction en bourse s’élevait à 40 millions de dollars) et « CyActive », issue de l’incubateur JVP Cyber, acquise cette année par PayPal pour un montant s’élevant entre 60 et 80 millions de dollars (et devenant de ce fait le centre de développement de PayPal en Israël).

Suite aux instructions du directeur général, plusieurs modifications ont récemment été apportées. La plus importante d’entre elles étant la préférence donnée à un groupe ayant plus d’un actionnaire, afin d’assurer aux entreprises un soutien élargi. L’augmentation de la mise de départ minimale à 50 millions de shekels israéliens est également une garantie supplémentaire de la capacité de soutien aux entreprises « incubées », notamment au cours des phases ultérieures du processus.

Selon l’expert scientifique en chef du ministère de l’économie, M. Avi Hasson, « Le Programme d’incubateurs technologiques est l’un des programmes phares du bureau. Les récents appels à propositions attestent de l’attrait du programme, en témoigne notamment la compétition à laquelle se livrent de nombreux et puissants groupes et organisations dans le secteur financier et commerical, afin d’obtenir l’autorisation d’établir des incubateurs technologiques ».

Le programme est une collaboration fructueuse entre le gouvernement et le secteur privé, et il est aujourd’hui considéré comme l’un des principaux générateurs de startups en Israël. Il dispose d’un modèle unique qui suscite un intérêt mondial.

Cliquez ici pour accéder à la directive générale, à une explication sur la marche à suivre pour la soumission de propositions et pour plus d’informations.

Cliquez ici pour plus d’informations sur le programme et pour découvrir les histoires de réussite d’incubateurs du bureau de l’expert scientifique en chef en Israël.