IAC-2015-Logo

La 66ème édition annuelle du Congrès international d’astronomie, l’IAC 2015, s’est tenue à Jérusalem, en Israël. C’est la deuxième fois que l’Etat Hébreu accueille cet évènement : la 45ème édition de cet évènement avait déjà eu lieu à Jérusalem en 1994.

Pendant cette conférence, le Bureau de l’Expert Scientifique en Chef (BESC), pour Israël, et le Centre National d’Études Spatiales (CNES), pour la France, ont tenu une conférence commune le 13 octobre dans laquelle ils présentaient le lancement d’un projet réalisé conjointement entre les deux pays : le satellite VENµS.

12107970_942626999116516_9058293609098924833_n

source: The Office of the Chief Scientist (OCS)

L’accord sur le programme VENµS (Vegetation and Environment monitoring on a New Micro-Satellite) a été signé en avril 2005 entre l’Agence Spatiale Israélienne (ISA) et le CNES. C’est la première coopération entre la France et Israel concernant les études scientifiques d’observation de la Terre.

L’objectif scientifique de VENµS est de récolter des données afin de pouvoir analyser l’évolution des surfaces continentales sous l’influence de l’activité humaine et des facteurs environnementaux. Ainsi, des images superspectrales et en haute résolution de sites sélectionnés seront envoyées tous les deux jours par VENµS.

source: The Office of the Chief Scientist (OCS)

source: The Office of the Chief Scientist (OCS)

Le lancement du satellite est prévu début 2017.

Trois sociétés israéliennes participent au développement du projet : Israel Aerospace Industries (IAI), en charge du satellite, Rafael, responsable du système de propulsion, et Elop en charge du capteur d’acquisition.

Le directeur du BESC, Avi Hason, a exprimé le souhait que le programme VENµS permettra de nouvelles découvertes scientifiques et que la coopération entre les deux agences se poursuivra, notamment dans le cadre des projets spatiaux du programme européen Horizon 2020.