symbol

Troisième Journée de l’Innovation France-Israël : la poursuite d’une précieuse amitié

IMG_8351

Quelques efforts et une volonté sans faille tant du côté israélien que français auront suffi pour faire de la troisième Journée de l’Innovation une réussite et poursuivre ainsi le développement et la promotion de la collaboration technologique entre les sociétés des deux pays.

Afin d’organiser la troisième Journée de l’Innovation qui s’est tenue la semaine dernière, le 6 avril à Bercy, nous avons collaboré ces derniers mois au sein du département commercial à Paris avec l’Institut israélien des exportations dans le cadre d’une coopération étroite et intense avec nos homologues du ministère français de l’Économie, de l’ambassade de France en Israël et Business France.

bercy004 bercy009

Cinquante représentants de sociétes israéliennes, dont certaines occupent une position de leader dans leur secteur d’activité, ainsi que 250 représentants de sociétés françaises ont participé à cette Journée de l’Innovation.
La conférence s’est déroulé en présence et avec la participation d’Emmanuel MACRON, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique, d’Axelle LEMAIRE, secrétaire d’État chargée du Numérique, de Nicolas DUFOURCQ, directeur général de Bpifrance côté français et de Yaakov LITZMAN, ministre de la Santé, d’Avi HASSON, expert scientifique en chef du ministère de l’Économie et de l’Industrie ainsi que d’Aliza BIN-NOUN, ambassadrice d’Israël en France côté israélien. La conférence s’est tenu sur trois jours durant lesquels l’attention s’est concentrée sur la collaboration entre les sociétés des deux pays dans le domaine de la recherche et du développement, et de l’innovation.

bercy005

La troisième Journée de l’Innovation s’inscrit dans le prolongement de la précédente Journée de l’Innovation qui a eu lieu en 2013. L’initiative de la troisième Journée de l’Innovation a été lancée l’année dernière au cours de la visite de M. Macron en Israël. À son retour, le ministre a manifesté un grand intérêt à l’égard de l’écosystème hautes technologies florissant implanté en Israël et qui permet aux startups d’assurer leur développement et de réaliser leurs projets aux niveaux national et international. Dans le cadre de sa visite au Festival de l’Innovation DLD 2015 à Tel Aviv, E. Macron a fait une déclaration dont l’écho s’est fait entendre à plusieurs reprises lors de la conférence de la semaine dernière : les Français devront mettre en œuvre le modèle israélien s’ils souhaitent œuvrer à la création d’une scène de la French Tech qui soit caractérisée par sa productivité et l’étendue de son rayonnement. Les sociétés israéliennes, quant à elles, peuvent tirer parti de la riche expérience dont les sociétés françaises disposent et qui sont leaders mondiaux dans leurs secteurs d’activité.

bercy006

Les Journées de l’Innovation ont débuté la veille de la conférence. Une cérémonie d’ouverture organisée par l’ambassadrice d’Israël en France, Aliza BIN-NOUN s’est ainsi tenue au Carrousel du Louvre. La cérémonie a eu lieu sur les lieux de l’exposition « Open a Door to Israel ». Des acteurs clés de la French Tech et de l’écosystème de startups israélien, des organisations politiques et économiques ainsi que des délégations de professionnels ont participé à cette cérémonie.

7 22

La Journée de l’Innovation était dédiée à trois secteurs : Villes intelligents, transports de demain et Numérique (big data, internet des objets et e-santé).

Des représentants du secteur des hautes technologies et de startups venus de France et d’Israël, des plus jeunes aux plus expérimentés, sont intervenus dans le cadre de la conférence et des acteurs clés du monde des technologies tels que Yossi Vardi ont débattu et partagé leur riche expérience dans des panels de professionnels tout au long de la journée. Chaque panel, qui regroupait des intervenants français et israéliens, était organisé sous forme de table ronde. Les politiques publiques favorisant la recherche et le développement dans le secteur industriel, la façon dont nous pourrions renforcer les liens entre les écosystèmes de startups français et israéliens et promouvoir des projets communs entre les sociétés sont autant de thèmes variés ayant fait l’objet d’approfondissements. Les tables rondes ont également été l’occasion d’aborder des thèmes tels que l’influence des évolutions technologiques propres à chaque secteur en matière de rendement énergétique, les transports, les projets innovants issus du monde du numérique et destinés à améliorer la qualité de vie en milieu urbain, les systèmes avancés de défense urbaine et la santé numérique.

La deuxième partie de la journée était consacrée à la création de partenariats commerciaux. Des dizaines de rencontres professionnelles se sont alors déroulées entre les sociétés israéliennes, les sociétés françaises et les décideurs des autorités françaises.

bercy010

La journée suivante, la délégation israélienne s’est vue proposer à l’issue de la conférence de passer une journée sur le terrain. Au programme : une visite du siège social de Paris&Co au cours de laquelle ont été notamment présentés à l’attention des représentants des sociétés israéliennes les plans d’innovation et de développement de la ville de Paris, l’écosystème d’innovation et les incubateurs basés à Paris ainsi que le département Expérimentation de Paris&Co. Les sociétés israéliennes ont pu ensuite présenter leurs projets aux représentants de la mairie de Paris et de Paris&co.

bercy001 (1)

Parallèlement à cette Journée de l’Innovation, l’expert scientifique en chef du ministère de l’Économie et de l’Industrie, M. Avi HASSON, a organisé une visite. Outre sa participation à la conférence de la Journée de l’Innovation et à une série de rencontres et de discussions, son l’objectif était de renforcer les collaborations technologiques dans le domaine de la recherche et du développement avec plusieurs sociétés françaises et organismes de renom.

Dans le cadre de cette visite s’est tenue une rencontre avec le Professeur José-Alain SAHEL à l’Institut de la Vision, où des possibilités de collaborations dans le domaine de la vision ont été envisagées. Une autre rencontre s’est déroulée quant à elle avec M. Maurice LÉVY, directeur général de Publicis. Il y a été question des moyens permettant de renforcer les liens tissés entre le groupe et les sociétés israéliennes hautes technologies ainsi que du salon Vivatech qui se tiendra à Paris à la fin du mois de juin. L’expert scientifique en chef a également rencontré M. Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture, du projet du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité. Les discussions ont porté sur les moyens susceptibles d’intégrer les sociétés israéliennes aux projets innovants de la ville de Paris. Le programme de M. HASSON s’est achevé par la visite du siège de l’OCDE organisée dans le cadre d’une journée de rencontres au cours de laquelle s’est tenu un séminaire présidé par l’expert scientifique en chef sur les questions d’innovation et d’inclusion sociale.

Crédit photos: Erez Lichtfeld, Limor Hacohen