symbol

L’OBS : À Avignon, des barrières de pointe anti voitures-béliers de la société israélienne MIFRAM

Comment se protéger des attaques à la voiture-bélier ? Le MVB (Modular vehicle barrier), un dispositif anti-intrusion créé par la société israélienne MIFRAM, permet d’arrêter un véhicule lancé dans une opération suicide. La ville d’Avignon l’a testé lors de son dernier festival.

Source : L’OBS, David Le Bailly

En une année, la liste des villes européennes touchées par ce type d’attentats qui ne demandent pas beaucoup de moyens aux terroristes est impressionnante : Nice, Berlin, Londres (deux fois visée), Stockholm, et maintenant Barcelone.

Plusieurs villes françaises commencent désormais à se pencher sérieusement sur cette problématique, en particulier celles qui doivent gérer de grands événements. Lors de son dernier festival, la ville de Cannes était ainsi couverte de barrières de sécurité, de chaînes métalliques, de portiques de sécurité, mais aussi d’imposantes jardinières fleuries. Pour son festival (1.400 spectacles, 130 lieux, plus d’un million de visiteurs), la mairie d’Avignon a quant à elle choisi de s’équiper de barrières spécifiques, des Mobilar vehicle barrier (MVB), un dispositif venu d’Israël, pays qui fait face depuis longtemps à ce genre d’assauts. Un matériel capable d’arrêter presque tous les types de véhicules, y compris des camions lourds lancés à grande vitesse, selon son producteur, la compagnie israélienne Mifram Security.

Lire l’article complet de l’OBS: « Attentats : à Avignon, des barrières de pointe anti voitures-béliers » publié le 18 août 2017 par David Le Bailly,