symbol

L’innovation dans le « FoodTech » de la nation startup 

 

Nous assistons aujourd’hui à une révolution technologique majeure à travers le monde dans l’alimentation et la cuisine. La technologie modifie la nourriture que nous consommons, la façon dont elle est produite, son impact environnemental et ses implications pour notre santé et notre bien-être. Les entrepreneurs israéliens contribuent à la tendance innovatrice dans ce domaine, en trouvant des moyens novateurs de nourrir la population mondiale qui ne cesse de croître, le tout d’une manière écologique et durable.

Le rôle d’Israël dans le FoodTech est représenté de manière évidente par « The Kitchen », un incubateur FoodTech, lancé dans la ville d’Ashdod au sud d’Israël en 2015.

Investissant anuellement dans 3 à 4 startups très prometteuses, The Kitchen cultive des entrepreneurs qui cherchent à relever les plus grands défis du secteur alimentaire, y compris par l’amélioration de la valeur nutritionnelle et la lutte contre les maladies d’origine alimentaire. Ils prennent en compte l’empreinte carbone élevée de nombreux aliments à base de protéines, l’intégration de la robotique et de apprentissage profond, afin d’améliorer l’efficacité des processus de production alimentaire.

Partenaire de l’Autorité de l’innovation israélienne et du Strauss Group, The Kitchen a déjà soutenu des entreprises telles que Flying SpArk et BactuSense. Flying SpArk exploite les larves de mouches des fruits pour produire des protéines hautement nutritives, savoureuses et respectueuses de l’environnement, des substituts de viande de bœuf et de volaille. BactuSense a développé une technologie unique utilisant une micropuce et un capteur optique pour détecter les pathogènes dans les aliments.

Voici quelques autres sociétés qui « mijotent » de nouvelles idées technologiques :

  • Algatech extrait un puissant antioxydant appelé astaxanthine à partir d’algues microscopiques pour une utilisation dans les compléments alimentaires, les produits cosmétiques et alimentaires.
  • MediWound extrait des enzymes des tiges d’ananas en but de fabriquer des produits utilisés pour traiter les brûlures et les plaies chroniques.
  • Ripples a développé un produit qui incorpore presque n’importe quelle image ou texte dans la couche de mousse d’un café, décorant ainsi votre tasse avec des images.
  • Hargol FoodTech cultive plusieurs espèces de sauterelles pour exploiter leur haute teneur en protéines, afin de fabriquer de la poudre protéinée.
  • ChickP a mis au point un procédé de production permettant d’utiliser toute la graine de pois chiche pour produire de grandes quantités de protéines en poudre, en vue de fortifier les aliments quotidiens.
  • WeissBeerger a développé une plateforme d’analyse de boissons pour les brasseries. Elle évalue la consommation, les déchets, la gestion des actifs, les données des concurrents et l’engagement des clients. La startup a été récemment acquise par Anheuser Busch InBev.

Un autre grand acteur international de l’alimentation, le groupe Nestlé a récemment rejoint le programme de l’Autorité de l’innovation israélienne : « Global Enterprise R&D Collaboration Program ». Le programme met en relation les multinationales aux startups technologiques israéliennes, offrant des technologies pertinentes tout en fournissant un soutien financier à la recherche et développement.

 

Le 7 mai, « FoodTech IL » – le tout premier événement de la communauté israélienne FoodTech aura lieu à Tel Aviv. Des entrepreneurs, des startups, des investisseurs, des dirigeants du secteur alimentaire, des représentants du gouvernement et des prestataires de services se réuniront autour de cette thématique. Plus de 800 participants du monde entier y sont attendus.

Le Département Commercial de l’Ambassade d’Israël sera heureux d’organiser des rencontres selon vos besoins. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas à nous contacter à Séphora G. COHEN: Sephora.Cohen@israeltrade.gov.il, Tél : +33 (0)1 40 76 54 60