Un nouveau rapport révèle que les entreprises de haute technologie et les startups israéliennes ont collecté un montant record de 3,87 milliards de dollars sur 254 transactions au premier semestre de 2019, dont 2,32 milliards de dollars sur 125 transactions au deuxième trimestre – le montant le plus élevé jamais enregistré depuis 2013.
Le rapport, préparé par le centre de recherche IVC et le cabinet d’avocats ZAG-S & W, met en évidence un écosystème high-tech de la Startup Nation pleinement mature, avec plus de capitaux levés et moins de transactions que la moyenne de la période 2014-2018. Les entreprises en phase avancée ont vu leurs investissements atteindre des niveaux record, tandis que les investissements en phase de démarrage étaient stables et le financement en phase intermédiaire en baisse.
Les trois transactions les plus importantes du deuxième trimestre ont totalisé 670 millions de dollars, soit près de 29% du total des transactions réalisées au cours du trimestre:

  • Lemonade, une start-up spécialisée dans les technologies d’assurance, a levé 300 millions de dollars.
  • Monday.com, une société de logiciels de travail, a collecté 250 millions de dollars.
  • La société de cybersécurité Sentinel Labs a collecté 120 millions de dollars.

Les sociétés opérant dans les domaines de l’intelligence artificielle, de la cybersécurité et du big data ont attiré le plus d’investissements, comme c’est le cas depuis sept ans. Les entreprises actives dans l’Intelligence Artificielle ont collecté 1,509 milliard de dollars, les entreprises de la cybersécurité, 993 millions de dollars et les entreprises travaillant dans le big data, 816 millions de dollars. Parmi les autres principaux bénéficiaires figurent des sociétés des secteurs de l’autotech (560 millions de dollars), des fintech (531 millions de dollars) et de l’IoT (432 millions de dollars). Les accords de financement de plus de 20 millions de dollars représentaient la part la plus importante du financement total du premier semestre, avec 53 accords totalisant 2,78 milliards de dollars. Les transactions de plus de 50 millions de dollars ont également enregistré une croissance significative par rapport à la même période en 2018, avec 1,7 milliards de dollars en 15 transactions au premier semestre 2019 contre 920 millions de dollars en neuf transactions au premier semestre 2018.

Les fonds de capital-risque ont joué un rôle crucial au cours des deux trimestres. Alors que les transactions financées par capital-risque ne représentaient que 148 des 254 transactions totales, leur financement total s’élevait à 3,158 milliards de dollars au premier semestre.Cherchant à capitaliser sur la capacité d’innovation mondialement reconnue d’Israël, les investisseurs étrangers ont accru leurs investissements au deuxième trimestre par rapport aux trimestres précédents, investissant 1,57 milliard de dollars et soulignant ainsi que, même si la haute technologie israélienne est en train de mûrir, la culture entrepreneuriale du pays et son rôle dans le développement de solutions technologiques qui ont changé la donne continuent d’attirer les investisseurs à la recherche de la prochaine innovation technologique majeure.

Pour lire le rapport complet, cliquez ici.Pour plus d’informations, veuillez consulter le site http://www.itrade.gov.il/ ou contacter votre l’attaché économique local pour Isrde l’ambassade d’Israël.