symbol

Les ingrédients de l’innovation de la Foodtech israélienne

Selon les prévisions de l’ONU, la population mondiale actuelle de 7,7 milliards d’habitants devrait atteindre les 9,8 milliards d’habitants d’ici 2050. Alors qu’Israël représente à peine un dixième de pour cent de la population mondiale, la Startup Nation jouera un rôle considérable dans l’alimentation de 2,1 milliards de personnes supplémentaires, grâce au dynamique écosystème agroalimentaire du pays.

Les technologies alimentaires israéliennes englobent un large éventail d’entreprises et de solutions innovantes, notamment l’Agtech, le commerce électronique, les protéines alternatives à la viande, les technologies d’amélioration de l’alimentation, et bien plus encore. Au total, Israël héberge environ 700 startups et sociétés de la Foodtech et de l’Agtech. Les entreprises israéliennes de ces industries ont collecté 759 millions de dollars depuis 2014.

Le pays qui a inventé l’irrigation goutte-à-goutte est depuis longtemps une source de solutions inventives pour nourrir la planète. Parallèlement au succès d’Israël dans d’autres domaines technologiques, l’Agtech et la Foodtech locales bénéficient d’institutions de recherche très réputées, de solides investissements du secteur public et du dynamisme de la culture d’entreprise israélienne.

The Kitchen, un incubateur basé à Ashdod, fait partie des organisations engagées dans le développement de la filière agroalimentaire du pays. Les sociétés de son portefeuille s’attaquent à un large éventail de défis, allant de la robotique des usines alimentaires à la production de protéines alternatives en passant par  l’analyse de la sécurité alimentaire. En septembre 2018, l’autorité israélienne de l’innovation a annoncé qu’elle envisageait de créer un nouvel incubateur pour l’industrie alimentaire à Safed, l’autorité investira 100 millions de shekels dans la création sur une période de huit ans.

Voici quelques exemples de jeunes entreprises israéliennes qui transforment la manière dont les aliments sont produits et testés:

  • La société de biotechnologie Evogene s’appuie sur la biologie informatique et sur le  big data pour améliorer les performances des cultures en créant des plantes résistantes aux parasites. La société a noué des partenariats avec plusieurs multinationales, notamment BASF, Bayer et Monsanto.
  • La technologie de Doux Matok réduit la teneur en sucre et en sel des aliments sans sacrifier la saveur. Comment ça marche? La société concentre le sel et le sucre dans un support minéral conçu pour délivrer les arômes plus efficacement aux récepteurs du goût. Doux Matok a noué des partenariats avec plusieurs sociétés multinationales et ses premiers produits devraient arriver sur le marché d’ici à fin 2019.
  • Future Meat Technologies, basée à Jérusalem, a décidé de perturber le marché de la production de viande en fabriquant des produits à base de viande à partir de graisse animale et de cellules musculaires. La branche de capital-risque de Tyson Foods est un investisseur de la société, qui vise à commercialiser ses premiers produits sur le marché en 2020.

Certaines des entreprises agroalimentaires les plus prospères d’Israël sont devenues des marques internationales ou ont été acquises par des multinationales existantes qui cherchent à capitaliser sur l’ingéniosité israélienne. L’année 2018 a été une année exceptionnelle pour les acquisitions de l’industrie alimentaire israélienne, avec une série de rachats très médiatisés.

La société mère de Budweiser, AB InBev, a acquis la société WeissBeerger qui propose des solutions analytiques pour les brasseries dans le cadre d’un contrat de 80 millions de dollars.

International Flavors & Fragrances a acheté la société Frutarom pour 7,1 milliards de dollars, ce qui constitue la deuxième acquisition la plus importante d’une société israélienne à ce jour.

L’acquisition de SodaStream par Pepsico pour un montant de 3,2 milliards de dollars, finalisée en décembre, a conclu une année de succès dans le secteur de la Foodtech.

Vous souhaitez en savoir plus sur la Foodtech israélienne? RDV à Tel Aviv au FoodTech IL. Le 23 septembre, l’évènement phare du secteur réunira des multinationales de l’alimentation et des boissons, des investisseurs et des startups israéliennes du secteur de la Foodtech.

Pour plus d’informations, veuillez contacter le département commercial de l’ambassade d’Israël en France.