symbol

Pourquoi l’EdTech Israélienne continue de se classer meilleure de sa catégorie

La Startup Nation n’est pas seulement connue pour sa compétence dans le domaine de la haute technologie, mais aussi pour ses institutions universitaires de renommée mondiale. De l’Université hébraïque de Jérusalem à l’Université de Tel-Aviv, en passant par l’Université Technion et Weizmann Institute of Science, les établissements d’enseignement israéliens développent le capital humain d’Israël et emploient certains des plus grands universitaires du monde – notamment en sciences, technologies, ingénierie et mathématiques (STEM)

Il y a un domaine en particulier où les deux mondes de la haute technologie et du milieu universitaire convergent, appliquant le meilleur de la recherche et de l’innovation du pays : la technologie éducative.

EdTech utilise les ressources technologiques pour améliorer les modes d’apprentissage de tous les types d’apprenants , de l’enfance à l’âge adulte. On estime à 30 000 le nombre d’entreprises EdTech dans le monde et entre 300 et 500 en Israël.

L’écosystème local s’est engagé à s’appuyer sur ses impressionnants résultats dans le secteur.Basée dans le sud d’Israël, une organisation – MindCET – réunit des éducateurs et des entrepreneurs pour développer des technologies révolutionnaires à l’usage des étudiants, des enseignants et des apprenants du monde entier…

Fondée par le Center for Education Technology (CET), MindCET pense que l’EdTech a le pouvoir de “combler le vide” entre l’enseignement dispensé à l’école et les connaissances requises à l’âge adulte. Depuis 2012, l’organisation recherche des startups EdTech, exploitant les jeux, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, afin de transformer l’environnement d’apprentissage moderne.

Voici quelques start-ups qui ouvrent la voie :

  • Plethora une initiative conjointe de l’Institut Weizmann des sciences et du CET – C’est une plate-forme pédagogique qui permet aux enfants âgés de 7 à 14 ans de mettre en pratique les compétences nécessaires pour comprendre des systèmes complexes, en modifiant ses paramètres et en observant ses répercutions.
    La plate-forme a récemment été sélectionnée par le ministère Israélien de l’Education pour être présentée lors du Championnat national de cyber 2019.
  • Inflow L’afflux d’informations aide les chercheurs à affiner leur recherche de publications fiables, ce qui leur permet d’économiser un temps précieux. Se concentrant principalement sur le domaine biomédical, la société développe un algorithme qui évalue automatiquement les publications scientifiques et les classe en fonction d’une série de paramètres, dont la crédibilité et la reproductibilité, dans leur domaine de recherche respectif.
  • Allant au-delà de l’apprentissage traditionnel en classe et de l’apprentissage assisté par ordinateur, GEM (Guided Experience in Museums) est une application mobile personnalisée conçue pour améliorer la visite guidée des musées. Utilisant l’Intelligence Artificielle, GEM offre à chaque visiteur une expérience enrichissante via son application mobile.

La plate-forme d’information commerciale HolonIQ prévoit que le marché mondial de l’éducation atteindra 10 000 milliards de dollars d’ici 2030.
Dans notre monde numérique, la technologie sera au cœur de la croissance future du secteur de l’éducation – Israël sera au premier plan.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site www.itrade.gov.il ou contacter votre attaché économique local.