symbol

La Banque mondiale approuve la stratégie de déréglementation commerciale d’Israël

Selon un rapport de la Banque mondiale daté de 2020 qui porte sur l’étude de 190 économies, créer une entreprise en Israël est plus facile que dans 155 autres pays, y compris la Suisse !

Encore plus impressionnant, Israël grimpe de 14 places par rapport à son classement de 2018-2019 qui le plaçait 49ème. Ce sont les fruits durement gagnés des efforts du Ministère de l’Intérieur pour assouplir des réglementations contraignantes.

Une des raisons pour laquelle Israël a réussi à réformer des réglementations contraignantes est due aux actions d’un certain nombre de comités intergouvernementaux, chargés de l’allégement des réglementations, et consacrés à faciliter le contexte des affaires en Israël. Le but de ces comités est de comprendre les points faibles et les difficultés et de proposer des solutions, de supprimer les obstacles et de simplifier les processus.

Israël a évalué plusieurs paramètres importants des réglementations et a apporté des améliorations majeures afin de faciliter les processus globaux. Les nouvelles licences commerciales ont été l’une des principales réformes qui ont eu lieu, et un comité a été nommé pour résoudre les principaux problèmes et faciliter l’ensemble des démarches.

L’article en entier et en anglais se trouve ici